Pourquoi entraîner ?

Contrairement à certaines idées très répandues nous entraînons d’abord pour le bien être des animaux.

L’entraînement répond à trois besoins : exercice physique, stimulation mentale et comportement coopératif. Les deux premiers sont la base pour le bien être de l’animal qui ne se trouve pas dans son environnement naturel.

A l’état sauvage chaque jour est une lutte pour la survie, dictée par des lois très simples : manger, ne pas être manger et se reproduire.

Considérons survivre comme un jeu, un jeu qui occupe les animaux quasiment 24h/24. Survivre à l’état sauvage n’est pas un jeu très drôle, et si l’animal perd il n’a pas l’option de « refaire une partie ». Survivre demande physiquement et mentalement aux animaux. Les entraîner remplace ce jeu avec d’autres activités qui sont à la fois physiquement et mentalement stimulantes et sans conséquences fâcheuses s’ils ne « jouent pas bien ».

La troisième raison d’entraîner est la mise en place de comportements coopératifs. Cela veut simplement dire que nous apprenons aux animaux à nous aider à prendre soin d’eux.

Entraîner est donc clairement bénéfique pour les animaux. Cela nous aide également à mieux les comprendre et à construire avec eux cette relation de confiance mutuelle si importante.

Les programmes d’entraînement mis en place dans les parcs zoologiques ont pour but d’améliorer la qualité de vie des animaux. Cela facilite également le travail des soigneurs. Au travers de l’apprentissage nous pouvons apporter des soins de manière optimale et assurer un bien-être médical, physiologique et psychologique. En complément les visiteurs assistent à des présentations à la fois éducatives et divertissantes et peuvent même prendre part à certains programmes interactifs.

JULIEN FORESTIER
Dolfinarium Harderwijk
Hollande