APECS - Programme PELARGOS

L'APECS (Association Pour l'Etude et la Conservation des Sélaciens) est une association loi de 1901 dédiée aux requins et aux raies. Fondée en 1997, elle mène des programmes scientifiques et éducatifs pour mieux connaître et faire connaître ces espèces souvent menacées dans une optique de conservation. 
Depuis 2009, l’APECS étudie les déplacements du requin pèlerin, une espèce qui peut être observée chaque année dans les eaux côtières françaises, mais qui reste encore mal connue. 
En déployant des balises de suivi par satellite, l’association souhaite étudier la migration à grande échelle de cette espèce ainsi que ses plongées dans les profondeurs des océans. L’idée est de pouvoir évaluer la fidélité des requins à certains secteurs, de localiser les zones qu’ils occupent en automne et en hiver lorsque les observations en surface sont très rares et de mieux comprendre comment l’espèce utilise son habitat.  

 

Le requin pèlerin, une espèce menacée 

Le requin pèlerin (Cetorhinus maximus) est le plus grand poisson du monde après le requin baleine et il est le plus grand poisson de l’Atlantique nord. Il peut atteindre 12 mètres de long pour un poids d’au moins 4 tonnes ! Inoffensif, il se nourrit de zooplancton. Longtemps considéré comme une espèce fréquentant uniquement les eaux froides et tempérées, sa présence a été démontrée dans les régions tropicales et équatoriales depuis 2009 grâce aux suivis par satellite. 
Il est considéré comme une espèce menacée par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) depuis 1996, voire « en danger » d’extinction notamment en Atlantique nord-est depuis 2000. Aujourd'hui, si la pêche ciblée des requins pèlerins est entièrement interdite en Europe, les captures accidentelles persistent. De nouvelles menaces potentielles voient aussi le jour avec notamment l’intensification du trafic maritime, le dérangement lié au développement d'activités d’écotourisme, la pollution croissante par les micro-plastiques, ou encore le changement climatique impactant la composition du zooplancton. 

Requin pèlerin (Cetorhinus maximus) © G.Skomal

Le programme PELARGOS 

L'année 2015 a été marquée par le lancement du programme PELARGOS visant à enrichir les travaux engagés depuis 2009, notamment grâce au déploiement de balises d'une nouvelle génération (SPOT).
Ces travaux participent également à l’effort de marquage international engagé en Europe depuis le début des années 2000. Une centaine de requins ont été suivis dans le monde. Ce nombre demande cependant à être augmenté pour une meilleure compréhension de ces mouvements et cela passe forcément par la pose de nouvelles balises. 

Les missions de terrain se déroulent sur une vingtaine de jours, d’avril à fin juin, période la plus favorable à l’observation dans le secteur des Glénan. C’est grâce au programme national de recensement des observations, mené depuis 20 ans par l’APECS, que cet archipel a été mis en évidence comme un secteur côtier privilégié pour l’observation de requins pèlerins.
Dès que des requins sont signalés à l’association et que les conditions météorologiques sont propices à l’observation et au repérage des ailerons (bonne visibilité, vent ≤ 10 nœuds), des sorties en mer sont réalisées au départ du port de Lesconil. Elles se font à la journée avec une embarcation légère (semi-rigide de 5,20 mètres) avec un équipage de quatre personnes, un pilote et trois observateurs. 
 

L'AFSA et le Programme PELARGOS

En 2014, l’AFSA avait parrainé cette association. En 2017, nous avons décidé de confirmer notre soutien grâce à la participation au programme PELARGOS. 

 

Plus d'infos: 
http://www.asso-apecs.org/ 
https://www.facebook.com/assoAPECS